L‘EXPOSITION

proposée par le Centre Culturel
Franco-Allemand de Nice
(CCFA)


repose sur l‘idée de représenter les „Non-différences“ entre la France et l‘Allemagne, et leurs existences sur le même terrain, le même arrière-plan historique, sans jugement de valeur, de manière objective, à partir d‘une série de photographies.

Cette idée sera illustrée par des photographies en noir et blanc de l‘artiste et 
photographe allemand Marc Köschinger.   
Les oeuvres montrent des prises de vue qui nous font percevoir l‘atmosphère de lieux, 
de bâtiments et d‘espaces qui semblent situés hors du temps. Elles ne sont cependant pas soumises directement à l‘observateur. Ainsi génère-t-on une situation devant laquelle tel 
observateur ou telle observatrice seront  peut-être surpris de constater qu‘il n‘est pas si facile d‘associer les scénes photographiées à l‘un ou l‘autre des deux pays.

En fonction de ce qui est représenté, il sera plus facile ou plus difficile d‘ancrer la scène 
dans l‘espace ou dans le temps, ce qui met en évidence une différence finalement ténue entre les deux pays – et révèle à vrai dire quelques points communs inattendus, nés notamment d‘une Histoire et de racines communes.
Ainsi il apparaitra peut-être au bout du compte que les différences sur bien des 
plans sont plutôt des „fables“ (Märchen*), des „mythes“, qui sont simplement racontés 
de manière différente.


* Le mot allemand „Märchen“ est utilisé, selon le contexte, aussi bien pour le 
  mot „fable“ que pour le mot „mythe“. 
LE STYLE DES PHOTOGRAPHIES

composant cette exposition se distingue du travail artistique habituel de Marc Köschinger. Elles constituent une série à part, qu‘il a commencée depuis bien longtemps, et complétée pour cette exposition par de nombreuses nouvelles photos.

La série est influencée entre autres par l‘oeuvre du photographe britannique Simon 
Marsden, qui a étudié le cinéma et la photographie à la Sorbonne. Marsden était surtout connu pour ses prises de vue mystiques en noir et blanc. Celles-ci font partie des raisons pour lesquelles Marc Köschinger a tout d‘abord appris le métier de photographe.
Le travail artistique de Marc Köschinger est aujourd‘hui marqué par différentes influences 
et techniques, parmi lesquelles la peinture, la sculpture, les installations artistiques et la photographie. Parallèlement à ses activités artistiques,  Marc Köschinger exerce aussi en tant que graphiste, photographe et designer dans le domaine commercial pour des 
sociétés, des institutions culturelles ou des artistes.

Depuis plus de 10 ans, Marc Köschinger transmet également son savoir à l‘Université de Eichstätt-Ingolstadt, à l‘Åbo Akademi, une université finlandaise à Turku, ainsi qu‘auprès 
de diverses Ecoles de journalisme nationales ou privées.

Marc Köschinger
Instagram: @koeschinger
www.koeschinger.de
kontakt@koeschinger.de
+49 (0)1 79 32 17 42 3

L‘IDEE A L‘ORIGINE DE CETTE EXPOSITION

est née d‘un projet de Dominik Bajura destiné à des enfants et 
des adolescents d‘écoles françaises.

Dominik Bajura a travaillé en 2020 comme animateur pour la mobilklasse.de au CCFA de Nice. Par ce projet, dans le cadre de la semaine franco-allemande, les élèves français devaient prendre conscience des points communs entre les deux pays. En coopération avec Marc Köschinger, en se servant de ses photographies, il élabora un concept réunissant un dossier de photos et un quizz, grâce auxquels les enfants et adolescents devaient deviner quelles photos montraient quel pays. 

Ce sont ceux qui ont su associer correctement le moins de photos qui ont gagné un petit prix à la fin du jeu. L‘objectif était de montrer combien il est difficile de repérer des différences entre ces deux pays. C‘est ainsi que le projet fut baptisé:
“La fable“ ou mieux „Le mythe de la différence“, car il devait permettre de recenser
les non-différences entre les deux pays.
En raison des conclusions passionantes qui ont pu être tirées de ce projet, et suite à son succès, l‘idée est née de développer tout cela dans le cadre d‘une exposition, permettant ainsi à un plus large public d‘en profiter.
Le Centre culturel franco-allemand 

a Nice (CCFA)
Le Centre Culturel Franco-Allemand à Nice (CCFA) a été fondé en 2015 en coopération avec différents partenaires français et allemands et grâce au soutien de la Ville de Nice. 
 Il se trouve dans des locaux situés au cœur du centre historique, entre le Cours Saleya et la Promenade.
Le CCFA se veut un lieu d’échanges franco-allemands et de dialogue dans une Europe 
de la diversité. Dans les sept ans depuis sa fondation, le CCFA est devenu un acteur incontournable dans la vie culturelle locale et régionale en proposant des débats, des conférences, des lectures, des projections de films, des expositions, des concerts ou encore des soirées de théâtre.
Le CCFA s’efforce en particulier de renforcer la coopération avec la ville jumelée de 
Nuremberg en organisant des évènements en commun et des programmes d‘échange
Back to Top